La sécurité pour vos enfants

La sécurité pour vos enfants

Depuis quelques temps, vous avez pu remarquer cette nouvelle icône accompagnant certaines de nos créations. Ce n’est pas une antenne pour repérer les meilleurs bonbons : ils sont tous excellents. Ce n’est pas non plus pour interdire aux hérissons de nous rendre visite, ils sont toujours les bienvenus. C’est encore moins une incitation à jouer avec les allumettes. C’est simplement un petit symbole visuel pour vous indiquer que les supports utilisés ne sont pas dangereux.

Attention à la sécurité

Attention à la sécurité de tous, en commençant par les plus jeunes !

En effet, avec l’excitation que peut générer l’apparition d’un magnifique gâteau, dans la précipitation pour être le premier à attraper le bonbon que tous les copains convoitent, les enfants ne font pas toujours attention et pourraient se blesser sur les piques supportant les friandises. Sans parler d’échardes toujours possible, l’inconvénient des aiguillons en bois c’est qu’ils sont acérés, à la manière des cure-dents et peuvent se planter au bout d’un doigt ou encore dans le palais, transformant un goûter tranquille en cauchemar aux urgences.

Pas d'accident possible

Chez nous, pas d’accident possible

Nos supports sont en plastique et les piques sur lesquelles nous installons nos friandises le sont également. Leurs bouts arrondis préviennent les petits drames qui pourraient survenir en conséquence d’une rencontre malencontreuse entre un doigt et une accroche. Le caractère suffisamment souple de ces pointes les fera se plier sous la pression plutôt que de s’appuyer au creux d’une petite paume de main. Bien entendu, les supports que nous utilisons sont en plastique alimentaire !

Support pour gâteaux de bonbons

conclusion Donc, si on résume, on a du plastique alimentaire, des piques aux bouts arrondis, une certaine souplesse de nos piquots, l’ensemble assurant la sécurité de tous les gourmands, petits ou grands ! Vous pouvez donc laisser vos petits convives sans risque de blessure qui se transformerait automatiquement en catastrophe « interplanétaire ».